Francis Besson

Comédien – Metteur en scène – Pastelliste

Je pars souvent de la Nature comme lieu privilégié de spectacles inédits, toujours en mouvement avec jeux d'ombres et de lumières : lieu(x) de théâtralité(s) où « il va se passer quelque chose » où se tissent les variations d'une dramaturgie de perceptions sensorielles... retenir l'éphémère qui passe néanmoins mais laisse empreintes et traces... des paysages donc en tant que métaphores de l'Eternel-Présent : comme autant d'auto-portraits de moi devant eux.